"Rana Toad", ça se mange?

Nous sommes libraires de divers horizons, bibliovoraces friands de découvertes, ici pour partager!

lundi 15 juin 2015

Alfred Hitchcock, Robert Arthur et "Les Trois Jeunes Détectives"/"The Three Investigators"

AVERTISSEMENT

  Cet article marque le tout début d'un projet autour de la série des Three Investigators/Trois Jeunes Détectives. Pendant deux ans, j'ai posté sur ce blog une centaine d'articles pour ce projet. Cependant après réflexion et de nombreuses hésitations, j'ai décidé de déménager ce projet sur un blog qui lui est exclusivement consacré. Je ne supprime rien de ce qui a été publié ici. Cependant beaucoup d'articles seront révisés et augmentés sur le nouveau blog. Cet article est donc un premier jet dont vous trouverez une nouvelle version légèrement modifiée sur "We Investigate Anything", que je vous remercie d'avance de visiter (vous avez juste à cliquez sur le titre que je viens de donner) et même de suivre si son contenu vous intéresse.






Adaptation française
  Je ne sais même pas comment c'est venu, mais ça m'a foudroyé d'un coup. M'est revenu à l'esprit cette série si emblématique de mon parcours de lecteur. C'était fulgurant, je me suis rendu compte que mon goût pour la littérature policière tire ses origines de ces "Trois Jeunes Détectives". Jusqu'à maintenant, je n'avais jamais pensé à créer une rubrique "nostalgie" sur ce blog, et voilà que sur un coup de tête, je me lance dans ce projet personnel complètement inutile mais forcément nécessaire (certains capteront l'allusion...). Relire toute la série, dans l'ordre et en version originale et faire un article correspondant à chaque volet, illustré des différentes couvertures originales et française.

  Mais avant tout, il me parait essentiel de parler du créateur de ce trio. Il ne s'agit pas d'Alfred Hitchcock comme beaucoup l'ont cru dans leur naïveté enfantine alors qu'il découvraient et dévoraient la série. Même les préfaces ne sont pas de la plume du célèbre réalisateur. Ceci dit, il aurait donné son accord pour que son nom soit utilisé. Ceux qui connaissent les romans édités dans la "Bibliothèque Verte" savent qu'il y apparaît sur les couvertures, souvent en ombre et bien caché, de profil (ce qui constituait un petit jeu à chaque fois que l'on en découvrait une: "Où est Alfred?"), mais aussi dans l'histoire généralement à la fin, quand tout est résolu. Il figure même sur les illustrations ci-dessous, tirées de premières éditions françaises.


La Momie qui chuchotait, Jacques Poirier (1968)
                             Le Chinois qui verdissait, Jacques Poirier(1968)                       


  Le véritable créateur se nommait Robert Arthur (1909-1969). Pour résumer son parcours professionnel, Arthur a commencé l'écriture dans les années trente et s'est vu publié dans plus d'une quinzaine de pulps comme Wonder Stories, Detective Tales ou encore Black Mask. Il est à l'origine de Pocket Detective Magazine, l'un des premiers recueils uniquement composé de nouvelles au format poche. En 1938, alors qu'il s'est inscrit à un cours d'écriture de scénarios radiophoniques, il fait la rencontre de David Kogan. En 1952, ils obtiendront avec The Mysterious Traveler (1944-1953) le prestigieux Edgar Allan Poe dans la catégorie Meilleure Émission Radiophonique. Il ont également créé pour la télévision une série intitulée Dark Destiny. C'est le Maccarthisme qui a mis fin à leur collaboration radiophonique: à l'époque les réseaux étaient fortement soupçonnés d'être communistes.

  Tout en continuant d'écrire pour les pulps, Arthur a collaboré à de très populaires séries télévisées comme La Quatrième Dimension et Alfred Hitchcock Présente. C'est grâce à ce lien avec le réalisateur que la maison d'édition Random House a fait appel à lui pour concocter de nombreuses anthologies policières dont les traditions françaises ont été pour moi, je l'apprend en rédigeant cet article, la suite logique après la série des Trois Jeunes Détectives. Si ma pré-adolescence a été marqué par Hannibal, Peter et Bob, les années qui ont suivi l'ont été par ces centaines de nouvelles policières regroupées dans ces dizaines d'anthologie aux couvertures qui m'ont valu des remarques étonnées ("Tu lis ça à ton âge?"). 

Bien naturellement, les propres nouvelles d'Arthur figurent dans ces anthologies. Ce qui signifient que j'ai du en lire beaucoup sans savoir qu'il était aussi le créateur des Trois jeunes Détectives. Fin de la digression. 

  La littérature jeunesse fut aussi l'une de ses préoccupations et il n'est donc pas étonnant qu'il ait aussi établi des anthologies plus abordables (toujours associées à notre ami Alfred), tant fantastiques que policières, pour un lectorat pas encore prêt pour les lectures criminelles plus sombres. Random House lui a laissé utiliser son propre nom pour un recueil intitulé Davy Jones' Haunted Locker et en a même publié deux autres exclusivement composés de ses nouvelles personnelles: Ghosts and more Ghosts (1963) et Mystery and more Mystery (1966). 

  Voilà, cette présentation de Robert Arthur vous révèle (à vous autant qu'à moi!) à quel point il était ce qu'on appelle un homme de l'ombre ou un obscur, caché derrière cette sommité qu'est Hitchcock. Avant de mourir en mai 1969, il a toutefois semé quelques dernières graines qui lui auront donné une reconnaissance posthume (enfin pour ceux qui ont compris qu'il jouait un peu trop les modestes!). Deux ans avant le recueil Mystery and more Mystery, lui est venue l'idée de créer un jeune trio d'adolescents détectives. Il aura eu le temps d'être l'auteur des dix premières enquêtes de Jupiter Jones, Peter Crenshaw et Bob Andrews. Rebaptisés en français (pour des raisons que je n'ai pas élucidées) en Hannibal Jones, Peter Crench et Bob Andy, ils sont devenus à mes yeux de véritables amis de papier au même titre qu'un Samuel Pickwick (premier héros historique de Charles Dickens) ou qu'un Pat Coyne (de l'irlandais Hugo Hamilton). La série débuta en 1964 avec The Secret of Terror Castle (Au Rendez-vous des revenants), détail que j'ignorais bien sûr à l'époque où j'ai découvert la série.
  En France, en tout cas si l'on se réfère à la numérotation des éditions les plus récentes de la "Bibliothèque Verte", les 37 volets disponibles ont été publiés dans un désordre dont les raisons m'échapperont certainement encore longtemps (les voies de l'édition sont parfois impénétrables). C'est un peu tardif, mais il faut quand même que je précise qu'ils tous épuisés et que seulement une petite poignée de titres sont encore édités au Livre de Poche Jeunesse. 
  En 2001, je m'étais racheté une bonne partie de la série (impossible de me souvenir de la façon dont je m'étais débarrassé, ô combien à tort, des premiers exemplaires en ma possession) en occasion chez Gibert Joseph et l'on pouvait encore trouver des exemplaires neufs il me semble. Les collections "Bibliothèque Rose" et "Verte" s'étant considérablement modernisées, beaucoup de personnages symboliques sont désormais au rayon Nostalgie et on ne peut se procurer leurs aventures qu'en occasion ou sur des sites de ventes en ligne.

  Pour en revenir aux Trois jeunes Détectives, et comme je le disais au début de l'article, j'ai décidé, comme ça, sur un coup de tête de me procurer les bouquins originaux, les lire et en parler sur ce blog. J'en ai profité pour compléter ma collection en français: il m'en manquait quatre! Je suis à peu près certains de tous les avoir lus au moins une fois, mais cela remonte à plus de vingt ans pour la plupart. J'en ai lu quelques uns il y a dix ans, dans le doute. Certaines histoires ne me disaient rien et j'ai bien eu l'impression que, parmi elles, j'en ai lues pour la première fois à ce moment-là. Une chose est certaine c'est que je les ai toutes lues dans le désordre. Ce projet est donc l'occasion de les relire dans leur ordre chronologique original, par purisme assumé. Mais ma recherche préalable n'a pas été sans surprises... ma motivation peut difficilement baisser d'intensité car j'ai découvert, en établissant la liste chronologique, qu'il n'y a pas moins de 17 titres non traduits en français! Vous imaginez ma fébrilité!
  Je ne sais pas encore comment mes articles se présenteront, ils auront peut-être un format plus ou moins récurrent. En tout cas, j'ai fait exprès de ne pas trop parler des personnages dans cette présentation. Je pars en redécouverte totale et elle sera retranscrite progressivement, au fil des volets.

1.The Secret of Terror Castle/1.Au Rendez-vous des revenants.
2.The Mystery of the Stuttering Parrot/2.Le Perroquet qui bégayait.
3.The Mystery of the Whispering Mummy/3.La Momie qui chuchotait.
4.The Mystery of the Green Ghost/Le Chinois qui verdissait.
5.The Mystery of the Vanishing Treasure/5.L'arc-en-Ciel a pris la fuite.
6.The Secret of Skeleton Island/6.Le Spectre aux Chevaux de bois.
7.The Mystery of fhe Fiery Eye/7.Treize Bustes pour Auguste.
8.The Mystery of the Silver Spider/8.Une Araignée appelée à régner.
9.The Mystery of the Screaming Clock/9.Les Douze Pendules de Théodule.
10 The Mystery of the Moaning Cave/10.Le Trombone du Diable.
11.The Mystery of the Talking Skull/26.Le Crâne qui crânait.
12.The Mystery of the Laughing Shadow/25.L'Ombre qui éclairait tout.
13.The Secret of the Crooked Cat/12.Le Chat qui clignait de l’œil.
14.The Mystery of the Coughing Dragon/11.Le Dragon qui éternuait.
15.The Mystery of the Flaming Footprints/14.L'Aigle qui n'avait plus qu'une tête.
16.The Mystery of the Nervous Lion/21.Le Lion qui claquait des dents.
17.The Mystery of the Singing Serpent/16.Le Serpent qui fredonnait. 

4 commentaires:

Marco a dit…

Merci pour cet article sur la genèse des 3 détectives en herbe.
J'avoue toutefois que le titre de l'article me laissait entrevoir un dernier paragraphe plus étoffé.

Bonne (re)lecture

Gilmoutsky a dit…

Merci mille fois à vous pour cette réaction. Ce que vous attendiez de lire dans le dernier paragraphe se retrouvera au fil des articles à suivre, enfin j'espère. J'ai omis de parler des trois héros pour ne pas faire redondant. Ils seront présentés dans la forme qu'il convient et je tenterai à chaque fois de faire des textes les plus fouillés possibles. Je risque même de les modifier à chaque fois que je le jugerai nécessaire.
Connaissiez-vous la série? A quel point? En tout cas, j'espère que vous me suivrez dans ce projet qui promet d'être long. Et surtout n'hésitez pas à commenter, critiquer (ou, je préfère, me brosser dans le sens du poil), ça pourrait m'être très utile! A bientôt!

Gilmoutsky a dit…

Ah ah Marco..., je viens de me rendre compte que je viens de vouvoyer une crapule que je connais depuis l'école primaire! Bonjour à Gué, A & Z!

Naé a dit…

Merci pour cette enquête fouillée sur cette série de livre qui avait aussi marqué ma jeunesse...

Attention : Le lien pour "2.The Mystery of the Stuttering Parrot/2.Le Perroquet qui bégayait." ne fonctionne pas !
Le bon lien est le suivant :
2.The Mystery of the Stuttering Parrot/2.Le Perroquet qui bégayait.